Mémoire en marche

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les « Tirailleurs Sénégalais », issus de l’armée coloniale française ont âprement combattu, comme lors de la Première Guerre, pour défendre les couleurs du drapeau tricolore. A la Libération, la France ne leur accordera que de maigres droits et gèlera leurs pensions. Une fois rentrés en Afrique, ces hommes seront trop souvent oubliés de l’Histoire.

Pendant deux ans, Julien Masson, journaliste à RFI, a voyagé à travers le Sénégal et la France sur les traces de ces combattants africains, héros de l’ombre, trop longtemps méconnus.